12 February, 2013
Un conseil européen pire que le conclave papal
En réaction à l'accord trouvé vendredi dernier lors du Conseil européen, l'eurodéputé Andrew Duff, Président des fédéralistes européens, en tire la conclusion que cet accord n'est pas à la hauteur. Il déclare ce jour (mardi):

Photo: Flickr/frauboeb

"Encore une fois, une grande querelle politique a été orchestrée autour d'un tout petit gâteau budgétaire; elle a montré l'Europe sous son plus mauvais jour. La dispute autour du cadre financier pluriannuel est presque une caricature de ce qu'est l'Europe aujourd'hui.

"27 hommes et femmes sortent des négociations exténués et exaspérés prétendant avoir triomphés et se posant en champion de l'intérêt national. Résultat des courses: ils ont privé l'UE des moyens nécessaires à la promotion des ses objectifs politiques, à l'intérieur et au delà de nos frontières. Ils n'ont pas osé proposer les réformes nécessaires et tant attendues. Ils n'ont pas non plus réussi à identifier les économies d'échelles que permet le niveau européen ni à éliminer de couteux doublons. Ils s'en sont tenus aux pratiques du passé, la plupart mauvaises pour l'avenir de l'Europe.
 
"Nos dirigeants sont complètement passés à côté de l'opportunité d'augmenter les investissements au niveau européen afin de pallier le déclin de ces derniers au niveau national. La proposition de la Commission de booster la compétitivité de l'Europe a été diluée. 

"Le Conseil européen a même échoué dans le respect des ses propres termes. Les engagements futurs dépasseront, en l'état, les possibilités de paiement ce qui précipitera l'Union dans le déficit budgétaire en complète violation des Traités. L'idée que ce cadre pluriannuel chétif puisse tenir sept ans est une vision de l'esprit. 

"L'Union doit à présent reconnaitre que son système de financement basé principalement sur des contributions nationales s'essouffle. L'inévitable obsession de l'unanimité et la logique de juste retour font passer l'intérêt européen au second plan. Même le conclave papal vote à la majorité qualifiée - les cardinaux ont sans doute plus à cœur de défendre l'intérêt de l'Eglise que leurs intérêts propres. Le conclave secret des dirigeants européens de la semaine passée tient difficilement la comparaison.

"Le groupe Spinelli et l'UEF présenteront sous peu un projet de Traité qui proposera, entre autres choses, l'établissement d'un nouveau système de financement. Nos propositions viseront à doter l'Union de sources de revenues autonomes, ce qui soulagera les trésoreries nationales. La procédure sera fluide, transparente et démocratique."


FIN

CONTACT PRESSE

+32 2 508 30 30 | news@federalists.eu

NOTE DE L'EDITEUR
L'Union des Fédéralistes Européens est une organisation supranationale non-gouvernementale fondée en 1947 qui promeut activement une Europe démocratique et fédéraliste.

Le député européen Andrew Duff en est le Président depuis 2008. Il co-préside le Groupe Spinelli au Parlement européen.


Recommend this:
© 2015 Union of European Federalists
Sitemap | Contact | Jobs | Privacy| Search