07 February, 2012
Les organisations européennes adressent une pétition au Parlement européen l'invitant à s'engager sur la voie de l'Union fédérale
Au lendemain de l'accord entre 25 chefs d'Etats et de gouvernements autour d'un traité d'union budgétaire, les présidents de trois des organisations pro-européennes les plus importantes adressent une pétition au Parlement européen.

La pétition par les présidents de l'Union des fédéralistes européens (UEF), des Jeunes fédéralistes européens (JEF-Europe) et du Mouvement européen international (EMI) demande au Parlement européen d'utiliser le pouvoir que lui confère le Traité de Lisbonne d'initier une révision des traités avec pour objectif de créer une véritable Union fiscale basée sur un système financier refondé.

Voir le texte de la pétition ici (en anglais et allemand).

L'eurodéputé Andrew Duff, Président de l'UEF a déclaré: "Le traité intergouvernemental est un détour obligé afin de contourner le véto britannique mais il ne prévoit en rien l'instauration de la solidarité fiscale nécessaire à la survie de l'euro sur le long terme. Il ne résout non plus en rien les problèmes qui entourent la légitimité politique de l'Union."

"Nous appelons le Parlement à agir et utiliser les compétences qu'il possède pour engager la prochaine étape de la construction européenne"

Pauline Gessant, Présidente de la JEF-Europe a déclaré: "La réponse va dans la bonne direction mais elle n'est pas suffisante pour faire face aux défis actuels de manière décisive. De plus, nous regrettons sincèrement le retour à la méthode dépassée des négociations "derrière des portes closes" et la suprématie intergouvernementale du Conseil européen. Le processus d'unification européenne doit se faire avec les citoyens et leurs représentants, il doit être discuté de manière transparente et démocratique."

Le parlementaire européen Jo Leinen, Président du ME-I, a ajouté: "Les étapes futures du processus d'intégration doivent être effectuées avec la participation des enceintes en charge de la représentation des citoyens -le Parlement européen et les parlements nationaux- et non par le truchement de négociations intergouvernementales. La méthode pour modifier et améliorer les traités européens se doit d'être une nouvelle Convention, non une succession de sommets européens".

Les membres des trois organisations vont dès à présent ajouter leurs signatures à la pétition.

Recommend this:

EU FlagSupported by the European Commission. The European Commission is not responsible for any use that maybe made of the information contained on this website.