08 May, 2012
Le traité budgétaire, une nécessité vitale
Les Etats membres de l'UE doivent mettre en place le nouveau traité budgétaire au plus vite. Voilà le message d'Andrew Duff, Président de l'Union des fédéralistes européens, en ce 9 Mai, journée de l'Europe.

Le député européen Andrew Duff déclare:

"Il est facile pour les aficionados de la propagande électoraliste d'attaquer le nouveau traité. Mais que proposent-ils à la place? A ce stade, les britanniques apposeront leur veto à une révision générale des traités de l'UE. Dans ces conditions, le traité budgétaire est un expédient nécessaire. Il ajoute à la discipline qu'impose les marchés et à la pression des pairs auxquelles tous les gouvernements européens sont désormais assujettis.

Le nouveau traité est par ailleurs l'outil indispensable pour déclencher le mécanisme européen de stabilité sans lequel la confiance des marchés sera définitivement sapée. Mais le traité n'est pas une solution durable et il ne résoudra pas les problèmes politiques et économiques de l'Europe. Il est un traité de type confédéral, dont l'utilité disparaitra une fois l'Europe revenue à la discipline budgétaire et une fois regagnée la confiance politique pour aller de l'avant, vers l'union fédérale.

L'élection de François Hollande ouvre de nouvelles perspectives pour l'Europe, tout comme la nomination de Mario Monti en Italie. Néanmoins, nous vivons une période délicate. A moins que le programme de réforme de l'UE ne prenne, la réforme structurelle fléchira et la croissance restera insaisissable. Dans les circonstances d'une spirale déflationniste de l'endettement, les risques pour la démocratie seront grands et le projet européen, que nous célébrons aujourd'hui, courrait un grave danger.

Je n'ai aucun doute sur le fait que Robert Schuman et Jean Monnet diraient "oui" au traité budgétaire le considérant comme une étape essentielle dans la gestion de la crise que traverse l'Europe. Mais ils garderaient à l'esprit la nécessité de passer au plus vite à une l'union fiscale réelle, porteuse de solidarité à travers la mutualisation de la dette souveraine et la mise en place d'un gouvernement fédéral et  démocratiquement responsable conduisant une politique économique commune.

Cela reste l'objectif de l'UEF en cet anniversaire de la Déclaration Schuman. Nous appelons les électeurs, en particulier en Grèce et en Irlande, à être à la hauteur des circonstances et faire ce qu'ils ont à faire pour remettre la construction d'une Europe unie et démocratique sur les rails. Il est inutile de s'en prendre à « l'Europe ». Nous faisons l'Europe ensemble, l'Europe c'est nous."

 

Communiqué de presse en anglais et allemand.

Recommend this:

EU FlagSupported by the European Commission. The European Commission is not responsible for any use that maybe made of the information contained on this website.